L'HISTOIRE

 

Le 8 JUIN 1944, la division blindée SS Das Reich entre dans Tulle, qui vient d'être libérée par les maquis F.T.P.F (Francs Tireurs et Partisans Français).

Le 9 JUIN au petit matin, les SS prennent en otage des centaines d'hommes et les rassemblent dans la manufacture d'armes. Après un tri absurde et arbitraire qui durera des heures, 99 hommes de 17 à 42 ans sont pendus aux balcons et réverbères de la ville dans un climat de terreur sous les yeux de la population. Plus de 150 hommes sont déportés dont plus d'une centaine ne reviendront pas des camps de concentration. Le 10 JUIN au matin, la même division prend le chemin d'Oradour sur Glane…

 Ces hommes n'ont pas été les seules victimes. Le 7 JUIN, 18 gardes-voies avaient été assassinés à bout portant par l'armée allemande, le 8 JUIN, 6 maquisards tués par la Das Reich à Pounot de Laguenne lors d'une expédition de nuit décidée par l'Armée Secrète, d'autres hommes, quelques femmes et une enfant tués ou assassinés lors de ces terribles journées de JUIN 1944.

 

 

 Plusieurs mois avant le 9 JUIN 1994, dans la perspective du 50e anniversaire du " Drame de Tulle ", Peuple et Culture décide d'initier un travail de mémoire vivante auprès des familles de victimes et de témoins directs. Cette initiative va prendre plusieurs formes : recueil de photographies qui donne pour la première fois visage aux victimes grâce à l'affiche de l'artiste Ramon, réalisation du film" La Mémoire des Vivants" par Jean Pradinas, création d'un ensemble d'œuvres par des plasticiens contemporains.

Pendant plus de dix ans, ce travail de collecte de photographies et de témoignages, mais aussi d'écoute, s'est patiemment élargi. Il donne lieu en 2004, pour le 60e anniversaire du 9 juin 1944, à une publication, " Tulle, 9 juin 1944 ". De nouveaux témoignages et photographies  trouvent aujourd'hui un prolongement avec l'édition de “Tulle, 9 juin 1944”, programme audiovisuel sur support DVD (9 juin 2006).